Rome. La cité et l’empire

Exposition temporaire du 6 avril au 25 juillet 2022

Au Louvre-Lens, baladez-vous au cœur d’une ville antique romaine, et traversez 13 siècles d’histoire, entre grandeur et fascination.

Marie Lavendier © JC Moschetti

3 questions à Marie Lavandier, directrice du Louvre-Lens

Pourquoi cette exposition au Louvre-Lens ?

Nous avons beaucoup de chance. C’est en effet un privilège d’accueillir les plus grands chefs-d’œuvre des salles romaines du Louvre, pendant leur fermeture au public pour travaux. Près de 300 œuvres qui n’ont jamais été présentées ensemble hors du Louvre, forment le cœur de cette grande rétrospective. Je remercie chaleureusement la présidente du Louvre, Laurence des Cars, qui nous renouvelle ici toute sa confiance. Grâce à ce geste, le public de notre territoire a de nouveau l’occasion de découvrir, et d’approcher des œuvres majeures qui nous racontent l’histoire épique d’une ville qui a donné son nom à un immense Empire. 

Que présente-t-elle ?

Dès l’entrée de l’exposition, une grande carte interactive permet de situer géographiquement et chronologiquement le monde romain, avant d’aborder l’histoire de sa culture, de ses coutumes et de son art. On y voit ensuite beaucoup de sculptures, de bustes et portraits d’empereurs qui étaient autant de marqueurs d’importance. Dans l’imaginaire collectif, Rome c’est aussi les jeux, les combats de gladiateurs, les courses de chars, qui plaisent beaucoup à l’époque aux notables des cités ; ils ont d’ailleurs fait construire des édifices pour les accueillir : amphithéâtres, cirques.

Spécial jeunes visiteurs

Apprendre en s’amusant c’est ce que nous réservons à nos jeunes visiteurs grâce à un parcours enfant dédié et un livret jeu comme compagnon de visite.

D’autres œuvres viennent de la région. Quelle est leur place dans cette exposition ? 

L’exposition s’appuie également sur les vestiges des cités de la Gaule Belgique, une province de l’Empire romain, qui nous permet de resituer cette romanité dans notre contexte régional. Elle fait ainsi appel aux collections gallo-romaines des musées des Hauts-de-France pour comprendre comment les territoires colonisés, après leurs conquêtes par Jules-César, adaptent leur art de vivre et redessinent leurs villes en s’inspirant du modèle romain. Les objets retrouvés sur les grands sites de la région Hauts-de-France lors de fouilles archéologiques, présents dans l’exposition, en sont de magnifiques témoins. 

  • Comment aller au Louvre-Lens ?
    En voiture : parking gratuit rue Paul Bert En transports en commun : depuis la gare de Lens, Bulle 1 (arrêt « Parc Louvre-Lens » à 600m à pied du musée, passage toutes les 8 minutes) ou ligne 41 (arrêt « Louvre-Lens », rue Paul Bert à 200m du musée, passage toutes les heures ou demi-heures) Plus d’infos Depuis la gare de Lens ou le centre-ville 20/25 min à pieds, grâce au cheminement piétonnier (en vert sur notre plan).

En pratique

Le Louvre-Lens est ouvert tous les jours (sauf le mardi) de 10h à 18h.
Fermeture annuelle les 1er janv., 1er mai et 25 déc.

🌼 Votre parc est ouvert tous les jours, y compris le mardi, de 8h à 19h du 1er novembre au 15 avril, puis de 7h à 21h du 16 avril au 31 octobre.

Tarif plein : 11€ / 18 – 25 ans : 6€ / – 18 ans : gratuit

Billetterie

Votre compagnon de visite

Pour faciliter votre visite, profitez de la web application du Louvre-Lens (via le Wi-fi local et sans téléchargement) : un véritable outil pour préparer votre visite, vous repérer dans le musée-parc, bénéficier de commentaires audios des commissaires de l’exposition et d’un parcours ludique pour les enfants.