BRASSERIE SAINT-THEODORE

Descriptif de l'établissement

La micro-brasserie tient son nom de la cité minière où elle est installée : la cité Saint-Théodore est aussi la cité 9, située en face de la fosse 9 (où est implanté le musée du Louvre-Lens).Nouvelle arrivée sur la scène brassicole du territoire, la Cœur de braise est née à la brasserie Saint-Théodore à Lens, au cœur d’une cité minière. Parmi les ingrédients qui la composent, beaucoup, beaucoup d’amour… Cœur de braise, c’est l’histoire de la rencontre entre Justine, bercée depuis toujours par le chant de la mine et le sens de l'héritage, et Rubens, arrivé du pays du “bois de braise”, le pau-brasil, l’arbre qui a donné son nom au Brésil. Rubens s’est initié au brassage il y a 10 ans au Brésil, et s’est installé à Lens par amour pour Justine. Ensemble, ils ont d’abord ouvert un restaurant, le Derby, où une cuisine régionale fait maison est service quotidiennement. Cœur de braise est née au cœur d’une cité minière.
La première bière brassée s'appelle la Cœur de braise. C’est l’histoire des braises et des charbons ardents, c’est l’histoire de Lens et du Bassin minier, l’histoire de 150 années de travail, de fierté, de passion, c’est aussi l’histoire du feu éternel qui bat dans le cœur des supporters lensois !
Côté saveurs, Cœur de braise change de goût selon les brassins de Rubens, chaque cuvée est différente. Elle a déjà une petite soeur, la Lensoise, et quelque chose nous dit que la famille va encore s’agrandir… C’est que Justine et Rubens ont encore beaucoup d’amour à donner !


Prestations

Équipements

  • Bar
  • Restaurant

Autres

  • Mobilité réduite