Les sites miniers

Le Bassin minier est connu pour l’histoire de ses mineurs, les Gueules Noires et l’exploitation du charbon, et aussi pour ses terrils dessinés par la main de l’homme. On ne peut plus descendre dans une mine aujourd’hui, mais ici, partout, les paysages et les architectures nous racontent l’histoire de ce territoire : les terrils, la brique rouge des corons, l’alignement des maisons dans les cités minières, les chevalets…

Le Bassin minier est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. A Lens et autour de Lens, au 9-9bis à Oignies, sur la base du 11/19 à Loos-en-Gohelle, des sites miniers se visitent, se réinventent et deviennent des endroits propices à la promenade et aux activités de loisirs.

les plus hauts terrils d'europe
Sur les plus hauts terrils d’Europe – © JM André – ALL Autour du Louvre-Lens

Inscrit sur la liste du patrimoine mondial unesco

Depuis le 30 juin 2012, le Bassin minier est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO (lien Mission Bassin Minier). Cela veut dire que le Bassin minier est aussi précieux que les Pyramides d’Egypte et que l’histoire des mineurs est aussi importante que celle des rois ! Oui, rien que ça !

Sur la Liste du patrimoine mondial, se trouvent des biens exceptionnels au regard de l’Histoire. Il ne s’agit pas là de critères de beauté mais bien de valeur pour l’histoire de l’humanité et c’est pour ce que le Bassin minier a apporté à l’histoire de l’humanité que notre territoire est inscrit sur la Liste : l’industrialisation est une révolution, un tournant pour l’humanité, au même titre que l’invention de l’écriture ou de l’imprimerie, et c’est ici, chez nous aussi, qu’elle s’est jouée, en écho avec d’autres bassins industriels en Europe et dans le Monde. En creusant 100 000 kilomètres de galeries (2 fois le tour de la Terre !), les hommes ont façonné les paysages, leur histoire a marqué le territoire d’une empreinte indélébile.

Le Bassin minier est inscrit au titre de “paysage culturel évolutif vivant”, cela signifie que ce patrimoine n’est pas figé ou mis sous cloche, mais que le territoire poursuit sa métamorphose : le Bassin minier continue d’avancer et de se réinventer, comme quand un ancien carreau de fosse accueille des sites culturels comme le Louvre-Lens, la Fabrique Théâtrale de Culture Commune ou le Métaphone, quand des entreprises à la pointe en matière de développement durable s’installent au pied des terrils pour inventer l’énergie de demain….

Ici, l’histoire est toujours en mouvement !

MONTER SUR LES PLUS HAUTS TERRILS D’EUROPE !

Vous les voyez de loin, les terrils attisent la curiosité… mais comment monter sur un terril ? L’ascension est possible toute l’année et, selon les saisons et la météo, offre des paysages très différents, des ambiances tantôt lunaires, tantôt bucoliques. Vous serez sans doute étonnés de découvrir que malgré son sol noir, le terril est très vert : le site accueille en effet de nombreuses espèces de faune et de flore.

Il faut compter 1h pour monter et descendre, certains passages sont plus ardus mais rien d’insurmontable. De là-haut, la vue est imprenable ! Depuis le sommet des terrils, vous distinguerez le stade Bollaert-Delelis, le Louvre-Lens, le Mémorial Canadien de Vimy.

Pour les plus courageux, au lever du soleil, le spectacle se mérite mais il est magique !

On vous raconte ici l’ascension des terrils !

Comment accéder aux terrils de Loos-en-Gohelle ?
L’accès est libre et gratuit, tous les jours de l’année.
Parking Rue Léon Blum à Loos-en-Gohelle ou accès par la base du 11/19 (rue Léon Blum ou rue de Bourgogne)
Lors de votre ascension, le terril situé sur votre droite n’est pas aménagé, empruntez le chemin qui vous mène au terril de gauche.
Ce site est protégé, merci de le respecter.

visiter les terrils, les sites miniers et les musées de la mine

La base du 11/19 à Loos-en-Gohelle © Laurent Lamacz

La base du 11/19 à Loos-en-Gohelle et le 9-9bis à Oignies sont 2 sites miniers préservés et qui se réinventent : le développement durable et la culture pour le premier, le patrimoine et la musique pour le second.

La base du 11/19 se visite librement : une borne Timescope installée sur le parvis de la Fabrique Théâtrale Culture Commune vous invite à entrer dans la peau d’un mineur et dans les entrailles de la terre, l’immersion est totale !

Au 9-9bis, des rendez-vous patrimoine sont régulièrement organisés. Le CPIE Chaîne des Terrils propose également des visites et des animations sur tous les terrils du Bassin minier. Notre coup de cœur : « Sur les pas de Terribou et de Terrisson » pour les plus petits.