L’art déco à Lens

A la fin de la Première Guerre mondiale, Lens est détruite à plus de 90% et tout est à reconstruire. A l’époque, on choisit les lignes simples et épurées et les formes géométriques du style Art déco qui répond au besoin de modernité et de renouveau. L’Art déco, c’est vraiment l’architecture d’une renaissance ! Aujourd’hui, Lens se visite comme un livre d’histoire et d’architecture tant ses façades Art déco et ses monuments racontent l’évolution de la ville.

Né dans les années 1910 et mondialement diffusé suite à l’Exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes de Paris de 1925, l’Art déco se veut en rupture avec les usages artistiques d’avant-guerre. Constitué de lignes simples, de formes géométriques et de motifs floraux stylisés, il séduit les propriétaires et les architectes de l’entre-deux guerres. Il s’invite partout, dans les maisons, les écoles, les usines, les gares, et Lens n’échappe pas à la règle.

Gare Art déco de Lens
La gare de Lens, en forme de locomotive © Sarah Roynette

Avec un guide (lien visite essentielle), sur votre smartphone via l’application gratuite Guidigo ou grâce à un livret (lien livret PAH), parcourez le centre-ville à la découverte des monuments et façades Art déco.

L'Art déco à Lens

Découvrez avec un guide devant les façades Art déco du centre-ville l’histoire de la reconstruction de Lens après la Première Guerre mondiale.

Du mercredi au dimanche de 15h30 à 16h15

Chaque année, le Printemps de l’Art déco met en lumière ce patrimoine pendant 2 mois, en avril et en mai : 10 villes de la région des Hauts-de-France s’associent pour donner à voir leurs joyaux Art déco et pour proposer une programmation dense de visites, ateliers, animations, bals… dans des lieux Art déco. 100 ans plus tard, l’occasion d’un retour dans les Années folles !